Connexion

Articles récents:

Histoire des Officiers généraux de la Maison de Roquefeuil

 

 

Les ROQUEFEUIL, Officiers généraux de la Marine et des Armées.

Depuis le règne de Louis XIV et ses grandes organisations militaires, spécialement en 1668 et 1669 pour la Marine, le nom de Roquefeuil a été porté en France par de nombreux Chefs de corps, après les Régiments de Roquefeuil et de la Roquette levés par des Maistres-de-camp-colonels, de cette Maison. Dans leur nombre figurent quatre Amiraux français et cinq Généraux sans compter un Adjudant général en intérim de guerre. Il faut rappeler aussi la mémoire des nombreux Chevaliers de Malte et de St Louis et les morts au feu.

Nous aurons plus tard à rappeler aussi les Officiers Généraux de terre et de mer espagnols de la même Maison. Étant donné la complexité des grades, dénominations, rangs et fonctions des cadres généraux de l’armée et de la Marine royale sous l’Ancien Régime, il est utile d’en donner un schéma pratique en marge de sa plus grande complexité. La terminologie propre aux Officiers Généraux était, à la suite de la dénomination de leur grade, celle-ci : « … des armées du Roi » ou « … des armées navales (du Roi) ».

L’ordre hiérarchique était le suivant :

Terre Mer
Brigadier des armées du Roi Brigadier des armées navales
Maréchal de Camp Chef d’Escadre
Lieutenant général Lieutenant général
Maréchal de France Vice Amiral de France
Connétable de France (supprimé) Amiral de France


Aymar joseph Comte de Roquefeuil - Vice Amiral 1714-1782 -wiki

Sous l’Ancien Régime, les Roquefeuil donneront dans l’ordre descendant des dignités :

  • 1 Vice-amiral de France avec rang de Maréchal de France (1781) (précédemment Chef d’escadre (1761) puis Lieutenant général (1766, chef d’escadre 1728)
  • 1 Lieutenant Général des Armées navales (1741) (mort en mer avec la promesse du bâton de Maréchal de France, en 1744)
  • 1 Chef d’escadre des Armées navales (1771),
  • 2 Maréchaux de camp des Armées du Roi (1791 et 1815),
  • 2 Brigadiers des Armées du Roi (1705 et 1745),
  • 1 Brigadier des Armées navales (1786),
  • 1 Chef de Division, Adjudant général par intérim de guerre (1796).

Depuis l’avênement de la République (dans l’ordre descendant des dignités):

  • 1 Général de Corps aérien,
  • 1 Général de brigade de l’armée de Terre,
  • 2 Contre-amiraux.

Pages: 1 2