Connexion

Articles récents:

Biographie du Contre-Amiral Antoine de Roquefeuil

Le Contre-Amiral Antoine de Roquefeuil

 

Le contre-amiral Antoine de ROQUEFEUIL est né le 2 octobre 1959 à ANGERS. Il est marié et père de cinq enfants.

Il intègre l’École navale en 1979. A l’issue de la campagne d’application sur le porte-hélicoptère Jeanne d’Arc en avril 1982, il est affecté pendant treize ans dans les forces:

  • premières fonctions d’officier à bord de l’escorteur d’escadre GUÉPRATTE (1982-1983).
  • puis il sert à partir de mai 1983, dans l’aéronautique navale, comme coordonnateur tactique sur avion de patrouille maritime (Atlantique) à Lorient jusqu’en juillet 1986.
  • Après sa spécialisation comme détecteur (lutte au-dessus de la surface, liaison de données tactiques, guerre électronique), il retrouve les forces de surface sur l’aviso-escorteur EV Henry (1987-1989) puis le porte-avions CLÉMENCEAU (1889-1991). Il participera à la première guerre du Golfe dans le golfe d’Oman.
  • Il est promu capitaine de corvette en 1991 et est alors affecté sur la frégate anti aérienne Jean BART comme chef du PC Opérations et du service détection.
  • Il est ensuite formé en 1994 à la guerre des mines avant d’être désigné au commandement du chasseur de mines Andromède.

En 1995, promu capitaine de frégate, il intègre l’équipe de programme du porte-avions Charles de Gaulle pendant 1 an puis il suit l’enseignement de la 4ème  promotion du Collège Interarmées de Défense (école de guerre) pendant le cycle 1996-1997.

A l’issue, il commence une deuxième partie de carrière orientée vers les relations internationales et les ressources humaines entrecoupée par un commandement d’une frégate (Prairial) en Polynésie.

  • Il sera d’abord affecté à l’État-major des Armées où il sera particulièrement en charge des relations entre la France et l’OTAN. Il ira ensuite commander la frégate Prairial pendant 18 mois dans le Pacifique (2000-2001).
  • Promu capitaine de vaisseau en 2001, il rejoint alors la Représentation Militaire Française auprès du Comité militaire de l’OTAN à Bruxelles où il est en charge des affaires stratégiques.
  • Il revient en métropole en septembre 2004 pour servir à la Direction du Personnel Militaire de la Marine en tant que chef du bureau « équipages de la flotte et marins des ports », en charge de la gestion de 40 000 marins.

Le 1er  septembre 2007, il est envoyé comme auditeur de la 57ème  session du Centre des hautes études militaires et de la 60ème  session de l’Institut des hautes études de défense nationale.

A l’issue de cette formation, il rejoint en juillet 2008 la division « études, synthèse et management général » de l’état-major des armées où il remplit entre autres la fonction de secrétaire du groupe d’anticipation stratégique.

En 2009, il retourne à la direction des ressources humaines de la Marine où il occupe successivement le poste de sous-directeur « gestion du personnel » puis à partir de 2010, celui de directeur-adjoint et délégué aux réserves de la Marine.

Promu contre-amiral le 1er  mars 2011, il est désigné secrétaire général du conseil supérieur de la réserve militaire à compter du 1er  août 2011.

Commentaires clos.